Les 8 bonnes raisons pour investir à l’export

L’année 2021 est annoncée comme le début d’une nouvelle ère pour notre économie. La France va devoir rééquilibrer sa balance commerciale pour combler son déficit abyssal. L’état français mise en grande partie sur la vente hors de nos frontières pour atteindre cet objectif. La relance de l’économie passe ainsi par la création de valeur à l’international. Pour les entreprises françaises, le monde d’après passe par l’export. La vente à l’international constitue une opportunité commerciale sous exploitée. Voici les 8 bonnes raisons pour investir à l’international.

  1. Nous serons presque 10 milliards d’habitants en 2050 

Selon les projections de l’ONU, la population mondiale devrait augmenter de 2 milliards de personnes au cours des trente prochaines années, passant de 7,7 milliards actuellement à 9,7 milliards en 2050. Elle pourrait atteindre un nombre proche de 11 milliards d’individus vers l’an 2100. Ce phénomène va provoquer une augmentation de la consommation en produits agro-alimentaires. Cette croissance organique va s’intensifier sur le continent africain et asiatique. Les conséquences du changement climatique vont accentuer la migration vers les zones modérément épargnées et l’Europe va vraisemblablement voir augmenter le nombre de sa population. Les entreprises françaises doivent appréhender cette tendance comme une opportunité. Il est temps de penser le monde comme un marché global à haut potentiel économique.

  • Capter la croissance là où elle est

La Chine et l’intensité de sa croissance, la Corée du Sud, Taiwan, les Asean, le Japon sont des économies industrialisées qui gèrent la crise de la covid avec efficacité.  Ces territoires sont ainsi prioritaires pour se développer à l’export. La réussite des Gafam montre la puissance symbolique des USA et l’extraordinaire accélération de son économie numérique (les BATX en Asie). Le Canada, économie résiliente, connaîtra une croissance vigoureuse dès la généralisation de la vaccination.  L’Europe, en recherche de produits éthiques, proche géographiquement et culturellement, politiquement stable, est annoncée comme la zone stratégique du XXIème siècle. A l’image de la Chine qui investit massivement en Afrique, la France doit réinvestir ce continent pour reprendre ses parts de marché avec une approche « soft power ». Les 172 000 étudiants africains qui étudient chaque année en France forment autant de futurs ambassadeurs et investisseurs de nos produits et services.

  • Les plans de relance en Europe et aux USA vont tourner à plein en 2021 et 2022

Les plans de relance aux USA et en Europe vont injecter de l’argent frais dans l’économie. Cette aide va déclencher le rebond de nos économies. Ce choc économique sera positif. La population, sortant d’un cloisonnement déprimant, va retrouver une habitude de consommation centrée sur la socialisation, la célébration des beaux jours retrouvés et les loisirs. Ces plans de relance mondiaux vont générer des opportunités commerciales à saisir.

  • Répartir les risques

Exporter est la solution idéale pour anticiper une baisse de l’activité sur le marché national. La France est un marché saturé de par son intensité concurrentielle élevée. Cette étroitesse réduit le potentiel de création de valeur. Les habitudes de consommation évoluent et cet état de fait obligent les entreprises à se repositionner. Par exemple, il est constaté une déconsommation des vins en France. Notre domaine d’activité stratégique est menacé au même titre qu’une part importante de notre patrimoine culturel. L’adage « ne pas mettre tous les œufs dans le même panier » prend ainsi du sens. Renforcer sa présence à l’exporter permet de répartir les risques dans un contexte de défaillance sur le marché national.

  • L’export, ouverture culturelle et source d’innovations

Exporter c’est s’ouvrir. Observer l’autre et profiter des cultures différentes pour s’imprégner de techniques innovantes. Ecouter et s’inspirer des tendances et des modes de consommation de demain. Cette veille marketing impulse une dynamique entrepreneuriale essentielle à la stratégie globale. L’export, perçu comme un laboratoire de vos décisions futures, est la solution de vos innovations de demain. S’internationaliser c’est aussi acquérir des connaissances et compétences capables de multiplier les expériences et ainsi les opportunités de création de valeur. Par le côtoiement de différentes nationalités, exporter c’est vivre des situations culturellement inédites. Exporter c’est se perfectionner en négociation commerciale.

  • Les aides n’ont jamais été aussi importantes

Le Pass Export proposé par les régions, l’Assurance Prospection BPI France , le Chèque Relance Export par la Team France Export, le Prêt de Croissance Internationale par BPI France, les prêts et les outils Proparco, les aides émanant de l’état n’ont jamais été aussi importantes. Véritable booster de vos ambitions hors France, elles divisent les coûts de cet investissement essentiel à votre croissance future.

  • La création de valeur !

Les avantages économiques sont multiples lorsque l’on est une entreprise fortement exportatrice. Le chiffre d’affaires augmente par la prospection de nouveaux marchés. La rentabilité progresse grâce aux économies d’échelle induites par des achats plus importants. La marge bénéficiaire augmente par une valorisation plus forte que sur la France. La vie des produits se prolonge par l’élargissement des marchés. Le nombre des clients augmente. L’entreprise gagne en notoriété en intégrant des marchés mondiaux et en faisant connaître son nom. L’entreprise gagne en dynamisme par l’instauration de nouvelles stratégies de développement qui concordent avec les exigences des marchés étrangers. L’internationalisation assoit l’entreprise sur le long terme et renforce ses capitaux propres.

  • Le courage, ça s’apprend !

Vous pensez que l’export n’est fait pas pour vous ? Trop loin, trop compliqué ? L’état français investit massivement pour que cette idée reçue ne bride les esprits hésitants. Aujourd’hui, les entreprises sont accompagnées par les pouvoirs publics et les sociétés spécialisées dans le développement international. Les TPE/PME peuvent souscrire une Assurance Prospection Accompagnement BPI France pour les néo exportateurs. Cette assurance assure contre les risques d’échecs. Et surtout, nous ne sommes jamais à l’abris d’un succès. Faites-vous accompagner pour garantir vos futurs succès.

L’export attire les talents, rend fier l’ensemble des équipes, crée une boucle vertueuse d’innovation et diversifie les risques lorsqu’un marché national se retourne. L’export doit devenir une priorité.
Vous exportez déjà ? myLMc propose un accompagnement pour accentuer votre stratégie d’internationalisation par une expertise avérée de 25 années dans ce domaine.
Vous souhaitez vous lancer hors de nos frontières ?

myLMc propose régulièrement des formations qui vous donnent les outils pour vous y préparer.
Vous avez besoin d’un accompagnement opérationnel sur les marchés internationaux ? myLMc est agréé « Team France Export » par Business France. A ce titre et en faisant appel à nos services, vous bénéficiez du Chèque Relance Export.

Le Chèque Relance Export (plus d’infos dans l’onglet « Subventions » de notre site) est une aide financière significative qui renforcera la réussite de vos projets à l’international.
Nous sommes également agréés BPI France avec l’Assurance Prospection Accompagnement. Donc on vous attend nombreux pour conquérir les marchés de demain !

Une réflexion sur “Les 8 bonnes raisons pour investir à l’export

  1. Pingback: 5 bons conseils pour réaliser une étiquette de vin efficace | my LMc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s